Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Faurecia : le pire sera passé après le deuxième trimestre 2020

L'assemblée générale de Faurecia s'est tenue le vendredi 26 juin 2020.

Faurecia : le pire sera passé après le deuxième trimestre 2020

L'équipementier français estime qu'après le deuxième trimestre 2020, où les ventes vont chuter de 50 %, les choses devraient s'améliorer. Faurecia a également renouvelé le mandat, pour quatre ans, de Michel de Rosen, le président du conseil d'administration.

 

A l'occasion de l'assemblée générale de Faurecia, ses actionnaires ont renouvelé trois mandats d'administrateur et le président du conseil d'administration. Ainsi, Odile Desforges, Linda Hasenfratz et Olivia Larmaraud (liée à PSA) ont été nommées pour quatre années supplémentaires, comme Michel de Rosen qui reste, pour la même période, à la tête du conseil.

 

Mais cette assemblée générale a aussi été l'occasion pour Patrick Koller, le directeur général de Faurecia, de faire un point sur la situation de l'équipementier français, toujours filiale de PSA et devant jouer un rôle financier dans la fusion avec FCA. "Le deuxième trimestre 2020 sera le plus impacté de l'année avec une baisse attendue de l'ordre de 50 %, le point bas ayant été atteint au mois d'avril, fortement pénalisé par les confinements en Europe et en Amérique du Nord alors que la Chine était seulement au début de son redressement", a expliqué le groupe dans un communiqué. "Les ventes sur l'ensemble du semestre pourraient afficher un recul de l'ordre de 35 %", a-t-il précisé.

 

D'avril à juin 2020, les régions les plus touchées ont été l'Europe et l'Amérique du Nord. Dans ces régions, la chute atteindra "presque 65 %-70 %", a précisé le directeur financier, Michel Favre, lors de cette assemblée générale. Cependant, les ventes ont commencé à se redresser. "On voit une amélioration de chacune de nos activités et nous pensons que notre point de sortie à fin juin sera aux alentours de -20 % par rapport aux ventes de l'année dernière", a indiqué Patrick Koller.

 

"Nous sommes plutôt optimistes concernant l'Amérique du Nord. La Chine est au-dessus déjà des ventes de l'an dernier (...). L'incertitude majeure reste l'Europe", a-t-il ajouté, précisant que l'incertitude porte notamment sur "les niveaux de stocks" des constructeurs automobiles et "les comportements des consommateurs".

 

Rappelons que les ventes de Faurecia avaient chuté de 13,5 % au premier trimestre 2020, déjà fortement affectées par la crise du covid-19, mais moins que l'ensemble du marché. A taux de change et périmètre constants, le chiffre d'affaires a chuté de 19,7 % de janvier à mars, dans un marché mondial qui a dégringolé de 23,6 %, soit une "surperformance" de 3,90 points. (avec AFP)

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Daimler souhaite vendre l'usine d'Hambach

Le groupe allemand, qui fabrique des Smart depuis 1998 en Moselle, vient d'annoncer son intention de vendre le site d'Hambach. Cette usine devait pourtant produire des modèles électriques de Mercedes.

Ivan Segal, Renault :

En juin 2020, le groupe Renault a gagné 1,5 point de part de marché avec 71 612 immatriculations, en hausse de 6,5 %. Les marques Renault et Dacia profitent pleinement de la prime à la conversion qui pèse

PSA Retail ferme 11 sites sur sa plaque parisienne

La filiale de distribution du groupe PSA annonce une réorganisation de sa présence en région parisienne. 11 sites seront fermés et les salariés redéployés dans les 25 succursales en périphérie

Peugeot condamné en Autriche pour abus de position dominante

Le tribunal des ententes de Vienne a condamné Peugeot pour abus de position dominante et restriction de la liberté de prix, face à un concessionnaire de la marque. Le constructeur devrait faire appel

PSA : les actionnaires confirment la fusion

Les actionnaires de PSA, réunis en assemblée générale ce jeudi 25 juin 2020, ont voté à 99 % les résolutions appuyant le principe et le schéma initial de la fusion avec FCA. Un mariage toujours

L'offensive VUL électriques de PSA débute en juillet 2020

Les déclinaisons 100 % électriques des fourgons du groupe PSA débutent leur carrière commerciale en juillet 2020. Xavier Peugeot, patron de la business unit VUL de PSA, estime que ces modèles pourraient

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page