Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
LS Group en bonne voie pour entrer dans le réseau Volvo

LS Group entrerait dans le réseau Volvo, avec la reprise de Defrance Automobiles.

LS Group en bonne voie pour entrer dans le réseau Volvo

L'opérateur a notifié auprès de l'Autorité de la concurrence son intention de reprendre le groupe Defrance Automobiles, marquant son entrée dans le réseau Volvo.

 

LS étend son territoire mais aussi son portefeuille de marques distribuées. Le groupe dirigé par Edouard Schumacher se porte acquéreur, selon une note de l’Autorité de la concurrence, du groupe Defrance Automobiles. Ce dernier distribue la marque Volvo à Rennes, en Ille-et-Vilaine (35), concession du suédois la plus ancienne de France - active depuis 1971. Il possède également un point de réparation agréé dans la Mayenne (53).

 

En 2019, les deux frères Defrance ont réalisé un chiffre d'affaires de près de 26 millions d'euros, grâce à la vente de 325 véhicules neufs en 2019 par leur équipe de 34 collaborateurs. "C'est d'abord un constructeur dont nous partageons les valeurs et l'ambition, et qui croit en nous. Ce sont surtout des frères, Hubert et Laurent Defrance, qui nous ont fait confiance et choisi de nous transmettre, de frères à frères, l'oeuvre et le nom qu'ils ont bâti ensemble", explique Edouard Schumacher.

 

"Fier de céder notre entreprise créée par notre arrière grand-père en 1887, puis reprise par notre grand-père en 1920, transformée peu à peu en concession automobile par notre père en 1955, et reprise par mon frère et moi en 1995. Nous passerons la main fin janvier 2021 aux frères Schumacher, dont nous sommes certains qu'ils sauront la développer et l'adapter aux défis du futur", commente Laurent Defrance, directeur général du groupe éponyme.

 

Une opération, mais deux bénéfices pour le groupe altoséquanais qui, non seulement, ajoute une nouvelle marque à son portefeuille, représentant déjà 20 constructeurs, mais renforce également sa plaque bretonne. Cette derniere est composée pour l’instant de cinq sites Renault Dacia situés en Ille-et-Vilaine (Saint-Malo et Dinard), dans les Côtes d’Amor (22), à Dinan, et dans la Manche (50), à Grandville et Avranches.

 

Pour rappel, LS Group s’est placé à la 9e place des 100 plus importants distributeurs de France en 2019. Cette année là, l’opérateur et ses 1 450 collaborateurs ont été à l’origine de la vente de 31 000 véhicules neufs, 22 000 modèles d’occasion dont 12 500 à particuliers, pour un chiffre d’affaires de 870 millions d’euros.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA se dote d’une business unit dédiée aux utilitaires légers

En France, une nouvelle direction en charge des VUL voit le jour chez PSA. Dirigée par Fayçal Hemia, elle doit permettre à Peugeot, Citroën et Opel de gagner des parts de marché en mobilisant les réseaux,

Ascom Invest (BymyCar) reprend les VTC Marcel

Selon nos informations, les VTC Marcel sont repris par Ascom, la holding de Jean-Louis Mosca, aussi connu pour être le président de BymyCar. Les tractations entre Renault et l'acquéreur ont été bouclées

Les constructeurs vont-ils échapper aux amendes sur le CO2 ?

L’association T&E estime que les constructeurs sont en passe d’atteindre leurs objectifs CO2 de 2020. Pas question de saluer les efforts consentis : T&E accuse les constructeurs de "petits arrangements"

Le véhicule électrique d'occasion aura son bonus

Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué aux Transports, a annoncé une prime de 1 000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique d'occasion et confirmé que le territoire français serait jalonné

Chopard-Lallier bâtit la première Maison Citroën du réseau privé

La concession de Beaune de l’opérateur bisontin entame sa mue pour se transformer en la première Maison Citroën du réseau privé. Au programme : un lieu de convivialité aux derniers standards de la marque,

Le groupe Gemy se réorganise sous la direction de Pierre-Elie Gérard

Pierre-Elie Gérard, petit-fils des fondateurs du groupe Gemy, prend la direction de l’entreprise familiale, sous l’égide de son père, Pascal Gérard, avec qui il en assure la cogestion. L’occasion

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page